Was passiert in Valparaíso ?

Un port commercial, des avenues sales, sept collines couvertes de maisons multicolores, une ambiance bordélique à toute heure du jour et surtout de la nuit, des peintures murales partout…
Bienvenue dans la charmante ville de Valparaiso !

La Bohème

Notre hôtel est à l’image de la ville : sale mais tous les murs de notre chambre sont de couleurs différentes et il y a des peintures sur les murs. Une ambiance tranquille parfaite pour un court séjour citadin !

Le matin, nous partons nous promener, nous flânons dans les rues et nous rencontrons Andres et Luis. Andres est guide et aujourd’hui il est en vacances, il ne peut pourtant pas s’empêcher de nous montrer les endroits qu’il préfère : des petites rues, une place, des points de vue sur les collines. Il nous raconte la crise subie par Valparaiso en 1915 quand le canal de Panama a ouvert : l’activité du port a chuté brutalement et les belles maisons ont été recouvertes par la tôle des containers pour les protéger de l’air marin.

Un musée à ciel ouvert

Se promener dans les rues de Valparaiso n’est pas de tout repos : ça monte, ça descend, ça monte… et pour maintenir notre forme, nous refusons d’utiliser les vieux et beaux funiculaires.

Pourtant les récompenses surgissent à chaque coin de rue sous forme de peintures murales ou mosaïques. Une promenade citadine bien colorée !

 

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. Olivier dit :

    Prems !

    Hi hi 😆 Ok, je commente [i]avant de publier[/i] l’article, et alors, j’ai tous les droits !

    Bon, juste pour dire que le titre ne peut être compris que par quelques amis d’enfance !

  2. C’est beau toutes ces couleurs, un petit paradis pour les photographes. Dommage que la ville soit apparemment si pauvre.

    J’aime bien la photo de la place Sotomayor avec la lune dans le ciel, un bateau en arrière plan qu’on croirait arrimé directement à la statue, ça reflète déjà une certaine forme de boxon ambiant.

    Maintien de la forme ou pas, vos funiculaires ne m’inspirent de toutes manières pas trop confiance, je crois que j’aurais choisi la marche aussi !

    Je vois que la petite carte Google dit que vous êtes à la Paz, profitez donc bien de votre pause citadine !

    PS: Personnellement ça fait longtemps que je ne cours plus après les prem’s, par contre méfies-toi, certaines personnes que je ne dénoncerais pas savent parfois être hyper revanchardes.

  3. Danielle dit :

    Magnifiques, ces maisons et ces couleurs partout !
    Aber, was soll « was passiert in Valparaiso » bedeuten ?
    Il faudra nous raconter cela à votre retour !

  4. Sandra dit :

    Bon je reconnais quelques photos…
    Sinon Olivier c’est lamentable…J’ai regardé plusieurs fois hier mais l’appel du lit a gagné…
    Pour la forme je crois qu’elle fait plus que se maintenir, non ?!
    Bises à vous deux !! Und bis bald !!

  5. Danielle dit :

    @ Fred
    « PS: Personnellement ça fait longtemps que je ne cours plus après les prem’s, par contre méfies-toi, certaines personnes que je ne dénoncerais pas savent parfois être hyper revanchardes. »

    C’est bas !

  6. noeL dit :

    Salut !

    Comme ça fait du bien de vous lire et de voir ces belles images !

    Justement, quel appareil utilisez-vous ? (en espérant ne pas être le numéro 43 à poser la question ..)

    Autre grande question, avec tous ces Km .. vos chaussures sont toujours en bonne forme ?

    Bravo encore pour ces belles photos, ces récits au top et cette belle aventure.
    C’est Fantas-tique !

    Bises,

  7. Sandra dit :

    @ Fred
    « PS: Personnellement ça fait longtemps que je ne cours plus après les prem’s, par contre méfies-toi, certaines personnes que je ne dénoncerais pas savent parfois être hyper revanchardes. »

    C’est bas !

    Je dirai à peu près la même chose de personnes que je connais… 😉

  8. Dans quoi je me suis embarqué avec ma remarque moi encore :-*

    Sinon, vous avez vu qu’il y avait plusieurs jeux de mots cachés dans « Chouette peinture murale » ? Celui du titre bien sûr, mais aussi dans la peinture en elle-même. Le nom de l’auteur (j’imagine que c’est ça) y est écrit plein de fois partout. C’est joli ! C’était une des peintures qui était sur vos murs d’hôtels ?

  9. Jijul dit :

    Aber is das Zeitung noch frisch?

  10. Olivier dit :

    Sinon, vous avez vu qu’il y avait plusieurs jeux de mots cachés dans « Chouette peinture murale » ? Celui du titre bien sûr, mais aussi dans la peinture en elle-même. Le nom de l’auteur (j’imagine que c’est ça) y est écrit plein de fois partout. C’est joli ! C’était une des peintures qui était sur vos murs d’hôtels ?

    Alors là je suis impressionné. Il y a du vainqueur de concours dans ce jeune homme 😛
    Tu sais que nous n’avions pas vu le texte dans le dessin ? Ni en vrai, ni sur la photo !!
    Bien vu !
    Et non, ce n’était pas dans l’hôtel, mais bien sur un mur quelconque dans la ville…

  11. Olivier dit :

    Aber is das Zeitung noch frisch?

    Ich bin nicht darüber zukunftglaübich. Und Ich denke nicht das du nach Frankreich färst !

  12. Olivier dit :

    Comme ça fait du bien de vous lire et de voir ces belles images !

    Justement, quel appareil utilisez-vous ? (en espérant ne pas être le numéro 43 à poser la question ..)

    Autre grande question, avec tous ces Km .. vos chaussures sont toujours en bonne forme ?

    Bravo encore pour ces belles photos, ces récits au top et cette belle aventure.
    C’est Fantas-tique !

    Merci beaucoup !!!

    Pour répondre aux questions :
    – c’est justement le moment de poser la question car jusqu’à récemment (en fait, jusqu’à l’article précèdent !!) il s’agissait d’un Panasonic TZ-10. Or, à Santiago (juste avant Valparaiso), nous l’avons mis au chaud car la lentille est raillée (vous avez tous été tous assez sympa pour ne pas le faire remarquer, mais sur les derniers articles on voyait bien une grosse tache blanchâtre au centre des photos !). Bref, nous avons acheté un… Panasonic ZS-7. C’est-à-dire… rigoureusement le même, mais pour le marché américain ! 🙂

    – pour les chaussures, disons qu’elles survivent. J’ai réparé ma chaussure droite environ 6 fois différentes avec plusieurs méthodes (je ferai une compil photo à la fin). J’ai failli les changer aussi à Santiago, mais j’ai déclaré qu’elles tiendraient jusqu’au bout, un point c’est tout !!

Laisser un commentaire