Ça vaut la Paine !

Marre du bla bla ?

Nous aussi.
Voici l’article le plus court du (tour du) monde.

Bla bla

Le tour du massif des Torres del Paine pour nous, c’était : 8 jours de marche en autonomie, 15 paquets de nouilles, 134 km, un glacier de 5 km de large et 27 km de long, et beaucoup de plaisir.

Maintenant, place aux photos.

Jour 1 : Laguna Armada – Campamento Serron

Jour 2 : Campamento Serron – Refugio Lago Dickson

Jour 3 : Refugio Lago Dickson – Laguna de los Perros

Jour 4 : Laguna de los Perros – Campamento Paso

Jour 5 : Campamento Paso – Campamento Italiano

Jour 6 : Campamento Italiano – Refugio Los Cuernos

Jour 7 : Refugio Los Cuernos – Campamento Torres

 

Jour 8 : Campamento Torres – Hostel Las Torres

 

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Plein de bonnes choses dans ce billet.

    Déjà Olivier avec la pipe à mate. J’ai essayé d’initier la maman de Céline à ça l’an dernier, elle qui aime particulièrement la culture sud-américaine, mais je n’ai pas réussi à la convaincre d’en boire. Peut-être qu’il manquait cette photo pour la convaincre, ou la pipe à mate tout simplement, elle nous le dira … quand elle sera réveillée. Oui, oui, sous entendu prems’, très chère mère !

    Quelles belles photos d’amoureux ! Quelles belles photos tout court en fait, surtout celle du Torre Sur avec la glace qui s’envole dans le lever de soleil !

    Ceci étant dit vous me laissez dans l’embarras, j’essaye de suivre le chemin qu’il vous a fallu parcourir pour voir de plus près le Torre Sur et je vois de l’eau, de la glace qui vous en sépare mais quand même une photo où vous en êtes très près … il y a un chemin caché sur la gauche c’est ça ?

    Le panoramique du glacier Grey est impressionnant.

  2. Danielle dit :

    Moi j’aime bien le « blabla » dans les articles. Je lis d’abord le texte, en regardant les photos telles qu’elles se présentent , puis j’agrandis les photos et je me délecte devant elles.
    Mais je comprends bien qu’une petite pause dans la rédaction vous fasse du bien, car la production d’articles est soutenue !
    Les photos sont extraordinaires, quel grand plaisir de les contempler.
    J’ai particulièrement aimé les Guanaco bush sur la photo 15, les fleurs de ciruelilo, mais tout est splendide.
    Olivier avec sa tasse à maté fait très couleur locale !
    Vaillante tient toujours le coup depuis le mois d’avril ? Extraordinaire cette vaillante petite tente !

    @Frédéric

  3. skumi dit :

    magnifique,
    je parle de la barbe, bien sur.

  4. Poune dit :

    Plein les mirettes; je pense au futur agenda 2012 que je vais pouvoir faire avec ces photos. Ma que, che formibarbe!

  5. Paul dit :

    Fabuleuses, les photos des Torres !!

  6. Maud et Hugues dit :

    Ah oui voila donc la technique pour rattraper le retard… vous en sortez bien!!!
    Quelle chance, en plus il a eu l’air de faire beau. Pourvu que la patte soit rétablie d’ici là (prévision du lieu = 1 mois)

  7. Sandra dit :

    Bon en bonne dernière !!
    MAGNIFIQUE !
    Les photos, l’esprit, l’endroit, les mises en scène….Bref, quel plaisir !
    Pourquoi super duvet est tout plat dans une photo ? Il est malade ?
    Le coquin à plumes femelle est splendide !!
    J’en connais certains qui devaient être aux anges devant cette étendue extraordinaire de glace aux reflets bleutés…
    Toutes mes pensées vous accompagnent !
    Bisous

  8. Olivier dit :

    Que de réactions ! Et avec des nouveaux participants en plus, super ! 🙂 encore une occasion de vous remercier (et un clin d’œil aussi à ceux qui ne commentent que par mail perso !)

    Rassurez-vous, nous avons en stock de nouveaux articles avec plein de texte autour des images. Mais avec cette habile pirouette nous réduisons notre retard blogistique : à paine un mois ! Et puis ça nous a évité de chercher tous les synonymes de beau, superbe, extraordinaire, époustouflant etc… Quant à la barbe, elle pousse, elle pousse… avantage : personne n’osera nous braquer. Inconvénient : personne ne nous prendra en stop…

    Ceci étant dit vous me laissez dans l’embarras, j’essaye de suivre le chemin qu’il vous a fallu parcourir pour voir de plus près le Torre Sur et je vois de l’eau, de la glace qui vous en sépare mais quand même une photo où vous en êtes très près … il y a un chemin caché sur la gauche c’est ça ?

    Quel œil curieux ! Voilà bien là un vainqueur de concours 😉 C’est à peu près ça. J’ai tenu à aller voir ça de plus près sur la moraine (-> Wikipédia « moraine » ? 😉 ) mais en fait c’était un éboulis assez foireux : petite photo « méditation » au trépied et retour illico presto auprès de ma belle qui était restée avec super duvet ! A noter que comme toujours le plaisir est aussi dans le fait de prendre le temps d’en profiter : plus de deux heures en haut, la majorité du temps pour nous tout seuls !

    Vaillante tient toujours le coup depuis le mois d’avril ? Extraordinaire cette vaillante petite tente !

    Certes ! Mais bon, il y a deux jours elle a résisté au vent tandis que nous resistions au sommeil : une nuit blanche sous la tempête !

    Bon je m’arrête là, on ne va pas tout vous dévoiler… au passage, vous avez maintenant 5 fois plus de place pour vous exprimer en commentaires (5000 caractères, attention aux abus !).

  9. Cécile dit :

    mais moi je suis inquiète !
    à votre retour, allez vous toujours apprécier nos petits sommets et glaciers alpins ????
    bises
    cécile

  10. Olivier dit :

    mais moi je suis inquiète !
    à votre retour, allez vous toujours apprécier nos petits sommets et glaciers alpins ????

    C’est sûr qu’après un an comme ça le quotidien pourra parfois être dur. Mais on pense quelques fois à nos petites Alpes et aucun doute qu’on aura grand plaisir à les retrouver. Pour au moins une chose : les petits coins isolés et surtout le camping suavage ! Ici c’est parfois frustrant de devoir poser la tente dans les sites désignés…

Laisser un commentaire